Forbidden de Tabitha Suzuma

Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? 

NEW ADULT // AMOUR INTERDIT // DRAME // CONTEMPORAIN

Synopsis

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?

Forbidden… où l’histoire d’un amour interdit qu’on ne pourrait s’imaginer adorer et pourtant… Ce livre c’est une véritable claque !

On suit la triste vie que mènent Maya et Lochan, un frère et une soeur, qui lutte pour garder un certain équilibre familiale, jouant le rôle de père et de mère en s’occupant de leur plus jeunes frères et soeur à la place de leur propre mère qui préfèrent les délaissés, ne cessant de quitter la maison en quête de folles soirée qu’elle passera à chercher une compagnie masculine en étant totalement sous l’emprise de la bouteille. Une famille idylique, non ?

Leur vie est rythmé par les besoins de leur benjamins au point qu’ils peinent à combler les leurs. Vivant dans l’angoisse permanente d’être séparés les uns des autres si un jour, une structure sociale découvre leur situation familiale calamiteuse.

Et pourtant, ils ne peuvent s’imaginer vivre autrement. Essayant malgré tout de tout concilier, entre vie quotidienne de lycéens lambda et les tâches domestiques à la maison, seulement à trop vouloir « jouer » si on peut dire, au papa et à la maman, quittant l’insoucience de l’enfance pour le monde des adultes très vite, Maya et Lochan vont commencer à éprouver l’un pour l’autre des sentiments des plus inattendus, il ne s’agit plus d’un amour seulement fraternel mais de bien plus.

Au début, je dois dire que j’étais vraiment sceptique parce que, qu’on se le dise, l’inceste j’ai toujours vu ça comme la plupart des gens comme étant un lien franchement… dégueu.

Je ne peux pas dire que mon avis ai changé depuis la lecture de ce pur chef-d’oeuvre mais finalement ce ne fut pas du tout ausi écoeurant et pervers que je me l’était imaginé, bien au contraire. L’auteure, Tabitha Suzuma à su retranscrire à merveille les émotions ressenties par nos protagonistes, l’amour qui les unis, le lien infranchissable et pourtant bien ancré en eux, comment l’amour fraternel se meut peu à peu en un amour véritable et à la fois si … pur ? La façon dont Maya et Lochan luttent contre leurs sentiments respectifs en ayant parfaitement conscience que ce soit « contre-nature » d’éprouver ce genre d’attirance, physique et émotionnel envers quelqu’un du même sang.

Des personnages attachants, torturés et si bons, une histoire bien ficelée qui au fil des pages nous fait oublier le lien qui les relient l’un à l’autre, vraiment, on en oublie l’interdit, on ne pense qu’à une chose, qu’ils finissent par s’aimer librement, parce que dans une vie aussi instable que la leur, avec un fond si bon et profond en eux, ils méritent bien de toucher au bonheur auquel chacun à le droit. On ne les voient plus que comme deux ado amoureux.

Mais cette fin… putain ! Vraiment, je ne l’ai pas vue venir. J’en suis restée la bouche grande ouverte, le souffle coupé. Pourquoi ??? Mais… mais… s’est à en perdre ses mots avec un tel dénouement et c’est tout aussi bouleversant que qu’imprévu.

Un roman qui touche de bien des manières, qui casse les idées reçues et les tabous.

C’est beau, c’est fort, c’est interdit.

Un livre à lire au moins une fois dans une vie, vraiment, foncez !

Publicités

5 réflexions sur “Forbidden de Tabitha Suzuma

  1. Noémie dit :

    C’est un livre que j’ai trouvé à la fois horrible et merveilleux. La fin m’a fait verser des larmes ! On a vraiment une relation que je trouve loin d’être malsaine tant ils ressemblent à des parents tous les deux… C’est une belle histoire je trouve, pleine de tendresse, d’innocence, mais dans un monde que je trouve particulièrement cruel.

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s